Pinocchio

D'après Carlo Collodi

« Il était une fois... - Un Roi ! s'écrieront aussitôt mes petits lecteurs.

Non, les enfants, vous vous trompez. Il était une fois un morceau de bois. »

Adaptation et mise en scène : Paul Meynieux

E

n choisissant d’adapter Les Aventures de Pinocchio (1881) de Carlo Collodi, nous poursuivons un travail entamé lors de la première édition du Festival autour de l’enfance et de ses littératures.

Avec Pinocchio, nous voulons inviter les spectateurs à assister et à participer à un récit initiatique. Au même titre que Peter Pan ou bien encore Don Quichotte, Robinson Crusoé ou Les voyages de Gulliver, Les Aventures de Pinocchio constituent un mythe de l’enfance devenu fondateur, celui d’un voyage vers une destination encore inconnue, une quête d’absolu tendue vers un idéal immense et fascinant (quoique dangereux et incertain) : la recherche du savoir et de la connaissance. Un idéal dangereux en effet car pour parvenir à devenir un enfant « sage et dévoué́ », Pinocchio va devoir braver les interdits et s’aventurer sur des chemins parfois hasardeux, se confronter à la perversité́ de certaines figures - humaines et animales. Ces chemins vont le mener de l’atelier de son pygmalion de père, à de nombreuses scènes, sur autant de théâtres différents : un inquiétant théâtre de marionnettes, une île enchanteresse devenue cauchemardesque, le ventre d’une baleine... La morale de Pinocchio serait donc qu’il faut tout traverser, tout connaître pour devenir un homme, car, chez Collodi, ce n’est qu’une fois tous ces chemins parcourus et reconnaissant ses erreurs qu’il peut devenir un « vrai petit garçon ». Pinocchio, plus qu’un roman moraliste, est donc une œuvre humaniste en ce sens, un chemin à faire vers son humanité.

Distribution

Léa Binsztok Matamore et Lumignon

Olivier Debbasch Arlequin et le Carabinier
Juliette Dubloc Pinocchio
Camille Gélin La Fée

Félix Geslin Le Chat
Paul Meynieux Mangefeu et le Maître

Balthazar Monge Le Renard
Charles Patault Gepetto

Régie Clément Ménard

Costumes Atelier costumes du Studio Théâtre d'Asnières

Carlo Collodi (1826-1890)

En 1881, à l’âge de 55 ans, Carlo Lorenzini, journaliste et écrivain italien plus connu sous son nom de plume Carlo Collodi, reçoit une commande du Giornale per i bambini, un des premiers journaux destinés à l’enfance. Ce journal est à la recherche d’un nouveau feuilleton pour ses jeunes lecteurs. Ainsi naît L’Histoire d’un pantin (Storia di un burattino) : une suite d’épisodes rassemblés ensuite sous le titre des Aventures de Pinocchio. Au XXème siècle l’ouvrage sera le plus vendu en Italie (après La Divine Comédie de Dante) et connaîtra des dizaines d’adaptations (au cinéma, dans la bande dessinée, etc.).

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now